Présentation du《Huang Di Nei Jing》《Classique Interne de l'Empereur Jaune》- Docteur Tian HeLu

 

Le 《Huang Di Nei Jing》est composé du Su Wen (Questions Simples) et du Ling Shu (Pivot Spirituel), c'est l'ouvrage sur les théories de la médecine du juste milieu (médecine chinoise) le plus ancien que l'on ait trouvé, créé selon la légende par Huang Di (l’Empereur Jaune), mais c'est en fait écrit par plusieurs personnes en plusieurs périodes. Il a préservé plus de 20 ouvrages médicaux anciens comme «Wu Se», «Mai Bian», «Shang Jing», «Xia Jing», «Tai Shi Tian Yuan Ce», etc, c'est un résumé complet des réalisations médicales durant les générations. Il a été fait environ entre la période des Printemps et Automne (770 à 476 avant J.C.) et des Royaumes Combattants (475 à 221 avant J.C.), c’est l’ouvrage médical chinois le plus ancien que l’on ai trouvé.

《Huang Di Nei Jing》《Classique Interne de l'Empereur Jaune》est un livre traitant de la science de la nature, écrit en dialogue entre Huang Di (l’Empereur Jaune) et ses ministres (principalement Qi Bo) étudiant la relation entre la science de la nature et la science de la vie. C’est pour cela, qu’il est noté beaucoup d’astronomie ancienne chinoise, de géologie, de météologie, de phénologie, et beaucoup d’autres branches de connaissances, offrant ainsi d’importantes sources historiques pour l’étude de chacune de ces disciplines. Ce livre décrit l’influence de la nature sur le corps humain vivant, les informations sont très abondantes, avec comme ligne principale une vision holistique de l’humain faisant un avec la nature, la théorie du Yin Yang, des 5 mouvements (Wu Xing), des organes et entrailles (Zang Fu), des méridiens et collatéraux (Jing Luo), décrivant aussi le She Sheng, la physiologie, l’étiologie, la pathogenèse, la pathologie, les principes de traitements, les traitements médicaux, les plantes médicinales, le Yang Sheng (Entretien de la vie) pour la prévention des maladies, etc. Il rassemble les principes médicaux, l’éthique médicale, et des formules médicales pour former un ensemble, l’accent est mis particulièrement sur la vision holistique entre le corps humain et l’environnement extérieur, devenant ainsi la source des bases fondamentales de la médecine du juste milieu (médecine chinoise). Reflétant aussi les réalisations médicales de la Chine ancienne, fondant ainsi un système de théories médicales et médicinales de Chine, et établissant les bases du développement de la médecine en Chine. A travers un long processus de développement durant les dynasties, le 《Huang Di Nei Jing》《Classique Interne de l'Empereur Jaune》a toujours guidé le développement de la médecine et de la pharmacopée en Chine. Et jusqu’à aujourd’hui même, le 《Huang Di Nei Jing》《Classique Interne de l'Empereur Jaune》a toujours un sens important dans la guidance de l’étude théorique et la pratique clinique de la médecine chinoise et de la pharmacopée.

---

Notes de Lokmane Benaicha:

Le 《Huang Di Nei Jing》est en fait une application médicale du Yi Jing (Classique des Changements) qui est transcription mathématique et en phénomènes des lois de la nature observés par l'astronomie et le cycle des 4 saisons. C'est aussi une base fondamentale pour le Qi Gong et l'alchimie interne daoiste.

Tian HeLu, de la ville de Tai Yuan dans la province du Shan Xi. Médecin traditionnel chinois dans toutes les disciplines de la médecine du juste milieu (médecine chinoise), travaille sur les bases fondamentales de la médecine du juste milieu (médecine chinoise) et la pratique clinique. Spécialiste du Wu Yun Liu Qi. Il est maintenant à la retraite. La direction de ses recherches sont le Huang Di Nei Jing, le Shang Han Za Bing Lun et le Pi Wei Lun, appartenant à l'école des classiques médicaux (Yi Jing Pai). Il transmet la médecine traditionnelle du juste milieu (médecine traditionnelle chinoise) à des disciples et oeuvre pour la protection de la médecine du juste milieu (médecine chinoise).

Copyright © 2015 Lokmane Benaicha.
Avertissement plagiat et « délit de contrefaçon » : Tout plagiat volontaire ou involontaire caractérise le « délit de contrefaçon » sur le plan juridique (art. L335-3 du Code de la propriété intellectuelle).